Des arbres au service des Zones Humides

Campagnes Vivantes 82
ACV82

Les Zones Humides sont des milieux précieux par les fonctions qu’elles remplissent. Le premier rôle qu’on leur connait est de contenir l’eau pendant les périodes de grandes pluies, évitant ainsi des inondations et des crues. A l’inverse, la Zone Humide restitue cette eau en période de sécheresse. On dit qu’elle régule le cycle de l’eau.
La présence de nombreuses plantes hydrophiles offre des capacités d’épuration de l’eau qui s’écoule.
Enfin, les Zones Humides constituent un habitat privilégié pour un ensemble d’animaux à la base de la chaîne alimentaire.
Afin que les Zones Humides puissent exercer toutes leurs missions, il est important que la constitution du sol ne soit pas modifiée. Les haies, par leur fonction anti-érosive, ont la capacité de « protéger » ces espaces.
Le 26 juin 2019, nous découvrons la Zone Humide dite "de la Tuque", sur la commune de Cazes-Mondenard. Enclavée en cuvette entre des champs, des prairies et le Lembous, c’est une belle prairie de fauche doublée d’une tiphaie (zone ou l’on trouve majoritairement de la massette (Typha latifolia).
Le Syndicat mixte du bassin du Lemboulas (SMBL) est gestionnaire de cette Zone Humide et le Conseil Départemental apporte son soutien technique et financier par le biais de son Service d’Assistance au Traitement des Effluents et au Suivi des Eaux (la Satese).
La visite de la Zone Humide nous a permis d’évaluer les problématiques et de proposer notre accompagnement.
Près de 200 m de haies seront installés et cette plantation fera l’objet d’un chantier participatif auquel se joindront des étudiants du lycée agricole de Capou.

Canicule : comment prendre soin de vos plants?

Campagnes Vivantes 82

Nous l’avons tous constaté : la canicule s’abat sur le pays et le besoin en eau se fait pressant pour les êtres humains comme pour les végétaux.
Comment aider vos arbres durant cette période difficile?
1- Assurez-vous que le paillage est bien en place et d’une épaisseur suffisante : 10 à 15 cm pour le broyat de bois et la paille.
Si votre paillage est trop fin, c’est le moment d’en rajouter. Vous pouvez passez en récupérer à l’association ( merci de nous appeler avant pour s’assurer de notre présence)
2 – Arroser abondamment tous les 10 jours (au minimum un arrosoir par plant)
Il s’agit de simuler un orage et d’apporter une grande quantité d’eau pour que les racines aient le temps d’absorber.
Il est plus efficace d’arroser à grandes eaux tous les 10 jours que d’arroser tous les jours en petites quantités.
3 – Arroser tôt le matin ou tard le soir pour économiser l’eau et éviter son évaporation immédiate.

Un partenariat avec la commune de Montech

ACV 82

Des élus de la commune, le directeur général des services et le responsable de services techniques se sont réunis ce mardi 25 juin afin d’échanger avec les salariées de Campagnes Vivantes 82. L'objectif de cette rencontre :  entrer dans une démarche de valorisation du patrimoine arboré communal.

Cinq sites ont été visités dont le parc ornemental de l’ancienne maison de retraite. Ce parc fermé n’a pas été entretenu pendant quelques années, ce qui a permis le retour de la vie sauvage sur cette zone. On y trouve même un coléoptère protégé vivant dans le bois mort de chêne. Une belle illustration de l’utilité du bois mort pour la biodiversité.

L’idée est d’ouvrir cet espace au grand public afin de lui permettre de découvrir les essences implantées et leurs particularités.

La visite continue avec les deux écoles de la commune qui sont déjà dans une démarche en faveur de l'environnement. L'une d'entre elle est labellisée E3D (Établissement en Démarche de Développement Durable), ce qui motive l'équipe pédagogique et les élèves à intégrer la biodiversité dans leur cadre de vie. Il est question de planter des haies autour des structures avec les enfants. Ce sera l’occasion de sensibiliser les enfants à l’importance des arbres dans l’écosystème.

D’autres projets sont abordés durant cette demi-journée pour une réalisation en hiver 2019 et les années suivantes. Une convention de partenariat a été signée afin de pérenniser la coopération entre Montech et Campagnes Vivantes 82

 

Corribior à l’honneur

Campagnes Vivantes 82

Corribior ACV82
Corribior Campagnes Vivantes 82
Le projet Corribior auquel nous participons depuis 2 ans a été mis à l’honneur le mardi 14 mai lors d’une réunion publique à Sempesserre ( commune du Gers ).

Il s’agit de reconnecter des zones naturelles ( lac, prairies, forêts, cours d’eau,..) qui ont été morcelées par l’action de l’être humain.  Les actions sont diverses et accessibles à tous propriétaire volontaire : préserver la végétation naturelle existante (Régénération Naturelle Assistée), planter des essences locales herbacées ou ligneuses, faucher tardivement, …

Devant un public composé d’élus, de techniciens naturalistes, d’agriculteurs et de locaux, les opérateurs de la haies et les Fédérations Départementales de Chasse du Tarn-et-Garonne et du Gers ont présenté les actions menées sur leur territoire.

A travers les présentations, l’assistance a pu découvrir que des espèces patrimoniales, telles que la perdrix rouge, nichaient dans les herbes hautes des bords de route.  La préservation de ces zones riches pour la biodiversité a été au cœur des discussions.

En deuxième partie de matinée, le maire de Sempesserre  et Jérôme Garcia du Conservatoire Botanique National nous ont accompagnés le long d’un champs longeant l’école communale. Nous avons pu y découvrir un tapis de belles plantes messicoles colorant gaiement le champs et contrastant par leurs tailles variées.

On y trouvait de la moutarde sauvage, de la nielle des blés ou encore des marguerites à fleurs découpées.

La journée s’est achevée par un buffet local permettant à chacun d’échanger de manière informelle.

Des élus sensibilisés à la gestion raisonnée des bords de route

ACV82

Jeudi 4 avril 2019, la mairie de Garganvillar ouvrait les portes de sa salle communale, pour une demi-journée consacrée à la gestion différenciée des bords de route dans notre département.

Cinq structures étaient à l'origine de cette initiative :

  • le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement,
  • le Service d'Assistance au Traitement des Effluents et au Suivi des Eaux (SATESE) du Conseil Départemental,
  • le Service responsable de la voirie du Conseil Départemental du Tarn-et-Garonne,
  • la Fédération Départementale des Chasseurs du Tarn-et-Garonne,
  • Campagnes Vivantes 82, opérateur technique reconnu par la Région Occitanie dans l'accompagnement des projets de plantation d'essences champêtres.

 

L'objectif de ce temps d'échanges était de montrer les actions menées dans le département ou ailleurs en matière de gestion des bords de routes.

En introduction, le CPIE a présenté la notion de Trame Verte et Bleue, de corridors écologiques et leur utilité pour la circulation de la faune. Ce dernier aspect a été illustré par la Fédération des Chasseurs du 82 à travers la présentation de l'étude de la nidification d'une espèce en régression : la perdrix rouge, dans les herbes hautes de bord de route.

La technique de la Régénération Naturelle Assistée a été présentée par la technicienne de Campagnes Vivantes 82 : principe, moyens de mise en oeuvre, avantages et exigences.

Notre département, à travers son service de la voirie, a été précurseur en matière de gestion raisonnée des bords de route. Une description des protocoles de fauche et de taille a permis à chacun de constater qu'au delà des couts amoindris découlant d’un entretien moins régulier, l'acceptation par les riverains et les agents étaient indispensables.

Un exemple de diagnostic arboré communal, réalisé par les homologues d'ACV82 dans le Gers (Arbre & Paysage 32), a illustré les besoins d'une commune et les réponses possibles.

Enfin, et afin de faciliter le travail des collectivités, les différents acteurs ont mis à disposition différents outils qui peuvent répondre à leurs besoins au quotidien : diagnostics à l'échelle communale ou inter-communale, outils de communication, proposition de formation, réunions publiques et inventaires participatifs, etc.

Ces outils sont mis à la disposition des collectivités sur simple demande, et tous les partenaires sont disponibles pour orienter les collectivités souhaitant développer une gestion raisonnée des accotements routiers.

Corribior : Campagnes Vivantes 82 et l’association locale de chasse s’allient pour planter plus d’un kilomètre de haie

ACV82

Le lundi 18 Mars 2019, à Garganvillar, un petit millier de jeunes arbres et arbustes ont été plantés sur différentes parcelles agricoles de la commune. Dans le cadre d’un Appel à Initiatives pour la Biodiversité encouragé par l’Agence de l’Eau Adour Garonne et sur un territoire valorisé par le projet de territoire Corribior, un chantier participatif a pu être organisé et animé par l’Association Campagnes Vivantes 82.
Mobilisés par l’ACCA locale et les réseaux des partenaires (FDC82 et ACV82), une vingtaine de personnes, principalement des chasseurs, ont activement participé à la plantation de 990 végétaux d’essences locales : églantier, prunellier, sureau noir, viorne, lilas, érable champêtre, frêne, etc. Chacun d'entre eux produit une réserve alimentaire précieuse pour la faune : baies, pollen, feuilles... et offre un abri pour les cycles de reproduction et de déplacement de nombreuses espèces animales locales.
Ces différents corridors écologiques viennent étoffer les continuités déjà maintenues ou recréées depuis plusieurs années sur la commune.
L’occasion conviviale du chantier participatif et du repas partagé ensuite confirme l’importance du lien social et du partage de savoirs et de moyens, symbolisant par l’entraide la richesse de nos territoires.

Une saison de plantation 2018/2019 prometteuse

Campagnes Vivantes 82

La douceur de cet hiver a facilité l’implantation de 15 500 arbres et arbustes d’essences locales à travers tout le Tarn-et-Garonne. 14 kms de haies champêtres ont ainsi rejoint les corridors écologiques existants, offrant gîte et couvert à de nombreuses espèces animales. Une ancienne gravière s’est végétalisée en vallée de Garonne et quelques centaines d’arbres ont été installés en agroforesterie intra-parcellaire. Ces projets-ci sont destinés à offrir ombre et fraîcheur à des troupeaux bovins et ovins, ainsi qu’à valoriser économiquement les surfaces exploitées en pâture avec un complément de revenu grâce au bois énergie à moyen terme.
Une soixantaine d’adhérents ont porté ces plantations, accompagnés par les techniciennes de l’association Campagnes Vivantes 82. C’est donc du choix des essences à la plantation elle-même, pour laquelle sont fournis tous les conseils nécessaires pour assurer la garantie de la reprise des végétaux, que les habitants et les collectivités du 82 sont épaulés.
Les hautes températures de ce début de printemps laissent présager des risques pour ces jeunes plantations, mais l’utilisation systématique d’un paillage biodégradable offre le maintien d’une humidité au pied des plants essentielle à leur croissance.
Rappel : tout projet de plantation doit être étudié en amont de la saison hivernale afin d’anticiper au mieux les travaux de préparation du sol, la commande des plants et l’organisation de la plantation.

La formation sur la greffe des arbres fruitiers

Ce samedi 30 mars 2019,  Chadi Von Vivis a accompagné huit stagiaires en cette belle journée ensoleillée pour les former à la greffe des arbres fruitiers.

Après une introduction originale permettant à chacun.e des stagiaires de se présenter, la matinée s'est poursuivie par des petits ateliers en groupe autour de thématiques comme le cycle de la sève, les raisons, les intérêts et limites de la greffe.

Les restitutions en groupe ont permis de croiser les connaissances et de définir les règles d'or de la greffe.

L'après-midi a été consacrée à la pratique. Les stagiaires ont greffé des pommiers sur table dans un premier temps : technique à l'anglaise, dite 'complexe' ou 'refendue'. Le groupe s'est ensuite entraîné dans une haie contenant des poiriers francs afin de les greffer en couronne.

Une journée riche en enseignements d’où les stagiaires sont repartis avec un arbre greffé à planter chez eux.

Campagnes Vivantes 82

Plantation participative dans un verger de Verdun-sur-Garonne

Campagnes Vivantes 82

Remplacement d’une haie de cyprès par une haie champêtre à Verdun-sur-Garonne

C’est à l’issue d’un diagnostic environnemental de son exploitation réalisé par notre association partenaire Nature En Occitanie (NEO) que Benoit Laforgue, arboriculteur situé à Verdun-sur-Garonne, a décidé de remplacer sa haie de cyprès par une haie champêtre.

Ce choix était motivé par la volonté d’accueillir une diversité biologique plus large et d'offrir un brise-vent aux vergers. La plantation de la haie va en effet permettre aux passereaux de trouver un nouveau logement. Certains insectes, auxiliaires des cultures seront également ravis d’élire domicile dans ces arbres de pays et de trouver dans le verger un garde-manger abondant.

Afin de rendre ce beau projet possible, une vingtaine de bénévoles (de la coopérative Blue Whale et de Nature En Occitanie) sont venus prêter main forte à Benoît lors d’un chantier participatif organisé par Campagnes Vivantes 82, NEO et Blue Whale.

Après un accueil avec petit déjeuner, Thomas Matarin (NEO) a expliqué le contexte du projet aux bénévoles. Puis la troupe s’est dirigée vers le chantier. En suivant les instructions délivrées par Ghalia, l'animatrice d'ACV82, chacun.e a pu trouver une mission à sa convenance : préparer les trous, tailler les racines des jeunes arbres et les praliner, répartir les plants le long de la haie. Les enfants ont également pu se rendre utiles, notamment en plantant  les arbres.

La zone de plantation étant située à quelques dizaines de mètres de la Garonne, le sol regorgeait de galets de toutes tailles. Une qualité du sol qui a donné du fil à retordre aux planteurs. Afin d'assurer la reprise des plants, la terre extraite a été remplacée par de la terre végétale.

A 12h30, les 440 arbres étaient plantés au plus grand bonheur de Benoit mais aussi des travailleurs du samedi, qui se sont dirigés avec joie vers un apéritif et un repas offert par notre hôte.

A la suite du chantier, les collerettes placées aux pieds des arbres ont été lestées avec du gravier et l’ensemble du chantier a été arrosé abondamment.

Balade en Lomagne

ACV82

Le samedi 9 mars 2019, Campagnes Vivantes 82 a animé une sortie nature à Maubec, aux côtés de l’association locale Mémoire de Maubec en Lomagne (MML82).

Quelques 35 personnes ont répondu à l’appel des bourgeons précoces et sont venues suivre les chemins arborés de la Lomagne. Ce territoire habituellement dénudé retrouve son aspect bocager sur le secteur d’En Naoua, un territoire préservé entre le Gers et le Tarn-et-Garonne.

Michèle et Jean-Claude qui animent Mémoire de Maubec en Lomagne avaient réalisé des plantations avec Campagnes Vivantes 82, il y a de cela plus de 20 ans.

En suivant la rivière de la Gimone, nous avons été à la rencontre des arbres de la ripisylve (aulne, frêne, saule, etc), nous avons croisé de vieux arbres têtards, trônant en protecteurs du cours d’eau. Des ormes plus ou moins âgés sont apparus, comme pour nous faire signe que leur heure n’était pas encore venue, malgré la graphiose (maladie fongique qui décime les ormes).  Puis, nous sommes montés sur les coteaux pour y découvrir la végétation des terrains secs : nerprun, genévrier…

Au grès de la balade, nous avons évoqué des sujets comme l’érosion, l’utilisation des rémanents de bois et l’adaptation des végétaux au sol. Les randonneurs du samedi nous ont également fait part de leurs connaissances botaniques et historiques, ce qui a permis a chacun de s’approprier les lieux.

Une balade délicieuse aux multiples habitats qui s’est conclue par un goûter gourmand offert par MML82. Un moment convivial pour lequel nous les remercions.